UA-72474343-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Kris de Blog - Page 2

  • La mort....

    jim harrison

    "Je me demande parfois ce qu'est le désir.
    Est-ce tout à la fois un fardeau,
    un cadeau et une malédiction ?"
    Jim Harrison

    Lire la suite

  • La vie....

    krisdeblog 

    "Dans le réel,

    chaque rencontre est une bifurcation possible"

    Boris Cyrulnik - Les vilains petits canards
     
    Photo de Moodoc

     

    Lire la suite

  • Oliv'...

    couper fil.jpg"Le temps passe et

    la mort vient"....

     

    A quoi ça tient une vie ?

    Un malaise au boulot, un médecin lui fait un ECG qui traduit un petit pb cardiaque, il accompagne aux urgences d'un grand hôpital lyonnais... Examens.... puis "rien de particulier, rentrez chez vous"...

    Samedi : pas terrible.... se couche dans l'aprem, douleur au dos et à la mâchoire... Prend rendez-vous chez son médecin pour lundi...

    Dimanche : malaise, sa femme entreprend un massage cardiaque, en ligne avec un urgentiste en attendant l'arrivée des pompiers, qui arriveront trop tard... Clap de fin à 56 ans !

    Il bossait avec nous.... Du coup, plein de messages circulent entre les secrétaires, cet homme avait une mission transversale. Nous nous apprécions mutuellement, j'aimais son sourire en pointe, ses petits mots sympas quand je partais en vacances, quand c'était ma fête, mon anniv... délicat, attentionné...  Nous avions fait un voyage "CE" ensemble,  je connaissais sa femme avec qui j'avais sympathisé, nous étions heureux de repartir ensemble dans un groupe bien sympa en juin....  Nous parlions souvent de nos vies, de nos projets... 

    Nous nous sommes regroupées dans des voitures pour faire la longue route... Il aurait été heureux de voir ce groupe de nanas tristes, mais là pour lui... Pour témoigner notre attachement à cet homme serviable, qui aimait son boulot et le faisait au mieux.

    Nous avons retrouvé et entouré sa femme, anéantie et ces trois enfants ensemble soudés, les uns contre les autres, masse informe de chagrin, de pleurs....

    Plusieurs remarques tout de même : ne peut-on plus du tout faire confiance à notre système de santé ? 

    Et la trouille, alors que je n'y avais jamais pensé jusqu'à présent, de crever toute seule... dans les bras de quelqu'un qui nous aime, c'est quand même autre chose... ;-)

     

  • Un défi pour Lenny

    lenny1daa.jpg

     

    Cela ne changera pas le monde, mais peut-être un peu la vie de ce petit garçon....

    J'y vais et vous y serez-vous ?

    je tiens à préciser que ce n'est pas un hoax de plus qui court sur le Net, je connais cette famille (le père depuis plus de 30 ans.... je sais cela ne me rajeunit pas, mais c'est pour la bonne cause....)

    Un défi pour Lenny.... Soirée de soutien de 20 février.... A Vénissieux avec de nombreux artistes...

    Une bien belle soirée en perspective....

  • The present....

     

    bisou

    "Croire au bonheur,

    même dans les instants les plus tragiques de l'existence,

    c'est déjà s'en approcher."

    Nicolas Hulot

    Lire la suite

  • Monochrome

    flamencoUne consigne d'écriture : Choisissez une couleur (noir et blanc inclus, même si nous pourrions débattre pendant des heures sur le fait de savoir si oui ou non, il s'agit de couleur comme les autres...) et brodez votre texte autour de cette couleur. Le sujet vous appartient.

    J'avais écrit ce texte après avoir été impressionnée par le Ballet Flamenco de Andalucía, "Imagenes"....dirigé par Rafaela Carrasco à la Maison de la Danse...

     

     

     

     

     

    Lire la suite

  • VAREKAI......... Cirque du Soleil


    cirque du soleil,varekai,flaubert"Pour qu'une chose soit intéressante,

    il suffit de la regarder longtemps".

                                                                               Gustave Flaubert

    Lire la suite

  • Quelques sorties....

    WP_20151226_008.jpg"Si je devais refaire ma vie,

    je referais les mêmes erreurs

    mais je les referais plus tôt".

    Groucho Marx

     

    Lire la suite

  • On va au cinéma !!!

    Abbé Pierre, métro

     

    "Un sourire coûte moins cher que l'électricité,

    mais donne autant de lumière."

    Abbé Pierre

    Lire la suite

  • Rimes imposées....

    SAM_0181.JPGUne consigne proposée par les Impromptus Littéraires


    Rimes volées
    Nous vous proposons d'emprunter les rimes du poème «Fenêtres ouvertes» de Victor Hugo sur un thème de votre choix et donc sans vous inspirer du poème, pourvu que vos vers ou vos phrases se terminent par ces mots et dans l'ordre suivant:
     
    paupière
    Saint-Pierre
    ici
    aussi
    truelle
    ruelle
    gazon
    maison
    chauffées
    bouffées
    Merci
    voici
    rouge-gorge
    forge
    steamer
    mer

    Lire la suite

  • Ma compil du moment... en fait, ce dont je ne me lasse pas...

    moi, kris   

    "Et dans ce temps-là, j'étais atterré parce qu'il y avait partout et en moi que du vide.
      Mon idée fixe : remplir ce vide, remplir, remplir".

    Les Mendiants - Louis-René des Forêts

    Lire la suite

  • Maman....

    La nostalgie,

    ça vient quand le présent

    n'est pas à la hauteur des promesses du passé.

     
    Neil Bissondath

    Lire la suite

  • En 2016.... ne cherchons plus !!!

     2016       

    "Nous portons en nous des merveilles

    que nous cherchons en dehors de nous".

    Thomas BROWNE

    Lire la suite

  • Le désir du désir de l'autre....

    Rotonde Grigny

    "Quand sait-on qu'on aime ? Le soir ou au matin ? Quand il est encore temps, ou déjà trop tard ? 

    Je n'aimais pas Monique ; je le sus tout de site. j'avais lu Sartre en classe de philosophie. Il écrivait qu'aimer était avant tout vouloir être aimé. Gide aussi. Je ne veux pas être être aimé, écrivait le pédéraste, je veux être préféré. Etre aimé, être préféré, même combat. Même lâcheté. Nous nous repaissons tous du désir que l'autre a de nous. Pas d'amour ici. Juste le désir du désir de l'autre. Mais voilà. Nos lâchetés triomphent. Nos héritages maudits refont surface". 

                                                                                                 Grégoire Delacourt - L'écrivain de la famille