UA-72474343-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Art

  • Petite souris chez les petits rats.... lyonnais...


    Opéra

     

     

    "Tout le monde est un génie,
    mais si vous jugez un poisson
    sur ses capacités
    à grimper à un arbre,
    il passera sa vie
    à croire qu'il est stupide."

                         Einstein

    Lire la suite

  • Je danse parce que....

    fille et père"Ce n'est pas le doute qui rend fou,

    c'est la certitude".

    Friedrich Nietzsche

    Lire la suite

  • Le théâtre de Sophocle au Point du Jour

    Théàtre du point du jour, Sophocle, Gwenael Morin, FourvièreGwenaël Morin nous a présenté avec sa troupe d’élèves du

    Conservatoire à Rayonnement Régional :

    Ajax, Œdipe roi et Électre à Fourvière. 

     

    Lire la suite

  • Marius à Lyon !

    Marius, nuit de Fourvière....

    « C’est très joli d’être innocent,

    il ne faut pas en abuser. »

    Marcel Pagnol

    Lire la suite

  • J'm M.M. !

    Lire la suite

  • M. MERZOUKI - Merci !

    pixel, mourad merzouki, hip hop, danse, dolan

     

    « Accrochons nous à nos rêves, car nous pouvons changer le monde par nos rêves, nous pouvons faire rire les gens, les faire pleurer. Nous pouvons changer leurs idées, leurs esprits. Et en changeant leurs esprits nous pouvons changer le monde. »

    Xavier Dolan - Discours au Festival de Cannes 2014

     

    C’est drôle, les spectacles se suivent mais ne se ressemblent pas. Quand je vais voir de la danse, je me demande toujours : comment vont-ils me surprendre ? Par où cela va-t-il venir ? Sans un air de déjà vu ?…. Et là, cela fait maintenant quelques jours que je suis allée applaudir Pixel de Mourad MERZOUKI et ce dernier me force à venir écrire. Oui, il me faut dire que c’était un pur moment d’étonnement, de bonheur !

    Complètement bluffant, des effets numériques qui shootent, on bascule du vrai au virtuel, sans trop savoir comment ? De la musique enivrante, des artistes époustouflants, une contorsionniste, un danseur en rollers, des cerceaux vrais, faux ? La scène bascule t'elle ?

    La standing ovation de la salle comble est sacrément bien méritée ! Qu’il est difficile de remettre son manteau, d’affronter le froid polaire et de se dire que le monde est plein de Charlie mais pas que… mais qu'il va falloir y retourner tout de même....  alors que c'était trop bien d'être hors du temps... ;-))

  • 14 février....

    que la noce commence, théatre des célestins, lyon, bezace

    "Mon chéri, je t'aime..."

    Kris

     

    « Je te sors au théâtre »… c’était la proposition de mon amoureux pour le soir de la Saint Valentin… j’aime pas fêter la Saint Valentin... mais passer cette soirée avec celui que j’aime s’impose ! Même si c’est pour être blottie contre lui et regarder un film à la TV…

    Donc proposition particulièrement sympathique, j’aime sortir et, en cela, nous nous sommes bien trouvés tous les deux, toujours partants !

    « Que la noce commence » était au programme aux Célestins. Nous arrivons un peu en retard (mea culpa) nous nous garons loin, et courons dans les rues de Lyon, sous la pluie. Nous nous installons enfin et attendons sagement comme des mômes le lever de rideau.

    Et la magie opère ! Une super troupe... et Didier Bezace, le metteur en scène, joue la bonne mesure ! Je veux dire que parfois cela aurait pu être limite et puis non, c’est vraiment bien. De la musique, de la magie, de la poésie, de la bonne humeur, de la joie et le drame… tout bascule !

    Un petit village roumain… le carcan de la Russie, la mort de Staline… Comment va se comporter cette petite communauté ? Révolte, soumission, résistance, lâcheté, obéissance ? Après le rire franc et massif, le frisson, l’injustice insupportable… mais comme le spectacle est de grande qualité, on sort quand même heureux même si l’amertume est là…

    Après : « on se fait un petit restau ! »… Nous passons devant un petit chinois mais il n’y a plus personne, nous demandons s’il est encore possible de manger, on nous répond « oui », mais que nous n’avons pas le choix, ce sera nems, canard laqué… Parfait ! Nous nous asseyons, nous sommes seuls, nous apprécierons la cuisine et ce serveur qui sera aux petits soins pour ses derniers clients pendant que sa femme souriante, allaite son bébé de 3 mois dans l’autre salle…

    Comme elle était belle cette soirée, cette nuit… Alors, oui, je continue mon bonhomme de chemin d’amoureuse… et j’aime ça !

  • You Gee ti

    danse,hip-hop,simone de beauvoir,you gee ti,mourad mersouki


    "La beauté
    se raconte

    encore moins
    que le bonheur."

    Simone de Beauvoir

     

       

     

    yo  gee ti






    C’est un mélange, clair-obscur, homme/femme, français/taïwanais, petits/grands, tout doux/brusque, Hip-hop/contemporain, au sol/aérien, des danseurs qui rampent/qui sautent/qui glissent/qui s’attirent/se repoussent, des franges de laine qui deviennent rideau/vêtement, la lumière qui flirte avec le tissu, une musique envoutante Orient/Asie, un mélange de tableaux : radeau de la méduses/araignées envahissantes, qui courent de partout/couples qui se cherchent/solitaire qui danse/groupe uni/tous ensemble/seul/deux…

    On pourrait penser un "n’importe quoi" et c’est une harmonie sans fausse note, un mélange parfait…

    Bref, 10 artistes qui donnent vie à un spectacle qui surprend, qui déconcerte, qui ravit, qui enchante…

    Mourad Merzouki (lyonnais, lyonnais, lyonnais !!!) est vraiment un magicien, son spectacle « Yo Gee Ti » est un bonheur, un hymne à la grâce, au corps et à la musique !

    On pense alors que parfois les mots sont superflus… que l’on peut nous raconter de bien belles histoires sans eux….

    C'est comme dans la vraie vie, parfois les mots font un bien immense, parfois ils détruisent...
    Il arrive qu'ils ne soient pas nécessaires... 

  • Carmen.... sors de mon corps !

     

    Carmen, Bellecour"L'amour est enfant de bohème
    Il n'a jamais jamais connu de loi
    Si tu ne m'aimes pas, je t'aime
    Et si je t'aime, prends garde à toi
    Prends garde à toi
    Si tu ne m'aimes pas, si tu ne m'aimes pas, je t'aime
    Prends garde à toi
    Mais si je t'aime, si je t'aime, prends garde à toi"

    L'amour est un oiseau rebelle
    Que nul ne peut apprivoiser
    Et c'est bien en vain qu'on l'appelle
    S'il lui convient de refuser

    Rien n'y fait, menace ou prière 

    L'un parle bien, l'autre se tait
    Et c'est l'autre que je préfère
    Il n'a rien dit, mais il me plaît
    L'amour (× 4)
    L'amour est enfant de bohème
    Il n'a jamais, jamais, connu de loi
    Si tu ne m'aimes pas, je t'aime
    Et si je t'aime, prends garde à toi
    Prends garde à toi......
    Si tu ne m'aimes pas, si tu ne m'aimes pas, je t'aime
    Prends garde à toi
    Mais si je t'aime, si je t'aime, prends garde à toi
    ........
    L'oiseau que tu croyais surprendre
    Battit de l'aile et s'envola
    L'amour est loin, tu peux l'attendre
    Tu ne l'attends plus, il est là
    Tout autour de toi, vite, vite
    Il vient, s'en va, puis il revient
    Tu crois le tenir, il t'évite
    Tu crois l'éviter, il te tient"

    Il y a quelques temps nous avons vu la rediffusion, Place Bellecour, de Carmen de Georges Bizet produit à l’Opéra de Lyon. Au début, j’avoue avoir ressenti un décalage, j’imaginais plus Carmen, avec une robe à volants, genre gitane, espagnole, que « pute » en bustier rouge vif et talons compensés de 20 cm… Mais la modernité du regard d’Olivier Py m'a rapidement charmée et j'ai particulièrement apprécié cette belle soirée d'été...

     

    Ce matin, je me suis réveillée en pensant à cet opéra et avec une crise de foi…. Foi en mon libre arbitre !
     

    Comme cette héroïne, je pense être animée par cette flamme et ce côté passionnel. J’aime !!! On ne se refait pas…. Eh bien v’là justement où le bas blesse….

    Ne suis-je qu’un pantin qui rêve d’amour absolu, qui donne, prend, une sorte de petit vampire, insatisfait, exigent, capable de tout et qui se confronte à des êtres plus mesurés, qui maitrisent plus, qui se protègent (eux !!!) ?

    J’ai lu quantité de bouquins de psy de tout poil, sur le sujet, je me suis retrouvée dans tant de discours. Bien sûr,  il est rassurant de constater que son mode de fonctionnement est bien souvent partagé, mais tout de même…. Le problème est que, même en ayant conscience, il est bien difficile d’en changer et que cela ne me rend pas heureuse ! Quoique comme Michel Onfray, je commence à penser qu’il ne faut pas trop en demander non plus, l’absence de souffrance, c’est déjà être heureux !

     

    "Si je t’aime prends garde à toi !" invective, la vilaine dame, je ne pense pas être une menace pour lui, mais pour moi, pas si sûre….  

    Quand arriverai-je à dire : si je t’aime, j’prends garde à moi ! Il est évident, que cela sonne moins bien !!! Bon alors je continue, encore pour un temps….
    CQFD ! 


    Un article "coup d’épée dans l’eau"…. C’est l’été...  j'appréhende tout de même drôlement l'automne !

    Prenez garde à vous ! ;-(

  • Sylvie Guillem....

    guillem 2.jpgguillem 3.jpgguillem 4.jpgguillem 5.jpgguillem 7.jpg

     

     

     

     

    sylvie guillem

     

     

     

     

     « La grâce, plus belle encore que la beauté. »

    Jean de la Fontaine

     

     

     

     

    Pas moyen de faire diversion, le vent, la pluie, le froid, l’hélico dans le ciel, les bruits de plastique, parce que tout le monde était couvert, la nana qui tousse, le type qui n’arrête pas de remuer, ceux qui se mouchent… Au bout d’un moment, les fesses trempées, le short qui colle, le blouson dégoulinant… la fraicheur qui mord la peau...  je m’en foutais, trop concentrée, avec un regard de gosse, bouche bée, admirative, contemplative, heureuse, d’être là, contre la peau de cet homme, fascinée par la grâce de cette femme, un enchantement…

    Une bien belle nuit d'automne à Fourvière... 

  • Doux, comme un baiser dans le cou...

    ashes ans snow,Gregory Colbert, photo"je serai doux
    Comme un bisou voyou dans le cou
    Attentionné, tiède, à vos genoux
    Des caresses et des mots à vos goûts
    Dans la flemme absolue, n'importe où
    Mais doux..."

    JJ Goldman

     

    Soirée douceur ! Tout à l'heure j'étais sous les mains d'un masseur extra ferme et parfois tout doux.... et puis now, j'ai envie de me lover.... j'ai mis la galette de Raphaël dans le lecteur de cd, j'aime sa mélancolie, le ton de sa voix, je le trouve doux, comme une plume qui tombe, tendre... 

    Images mentales : me vient à l'esprit toute une serie de photos, mais pas moyen de retrouver le nom de ce photographe....  Il me semblait bien pourtant avoir fait un article... Mauvais référencement, ou pas fait... ce blog sert aussi à cela, à archiver, à garder dans un coin pour retrouver plus facilement.... La douceur, la sérénité si présente dans le regard de ce photographe...

    Dorénavant le canadien Gregory Colbert, sera là, avec quelques clichés de  Ashes and Snow.

     

    gregory colbert,photo,ashes and snowgregory colbert,photo,ashes and snow   

     gregory colbert,photo,ashes and snow

    ashes and snow,Gregory Colbert, photo

     

    ashes and snow, Gregory Colbert, photo

     

     

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Ashes_and_snow 

  • Où est Mona ?

    Une petite pensée pour vous,

    une émotion ressentie....

    Cockaigne de Vincent  DESIDERIO... 

    Cockaigne Vincent desiderio.jpg
    Peinture sur toile - 284.2 x 389.6 - Hirshhorn Museum, Washington, E.U.  - 2003
  • Cliché chic ou cliché choc ?

    36635385.JPGQui voit la figure humaine correctement ?
    Le photographe, le miroir ou le peintre ?

    Pablo Picasso

     

    L'agenre Reuters présente cette centaine de photos représentatives de l'année 2007. Elles peuvent être émouvantes, choquantes, déroutantes, impressionnantes…
    Bref, on a parfois envie de rire....  ou de pleurer !

    http://www.reuters.com/news/pictures/slideshow?collectionId=1067

    Celle qui est à côté de la citation est de moi !  (comment ça, vous l’aviez deviné ???)  ;-)

  • Impressionnisme

    7d91eee68806ce7aad71df026464ca64.jpgUn matin, l'un de nous manquant de noir,
    se servit de bleu : l'impressionnisme était né.
    Pierre-Auguste Renoir
     et son Ingenue

     

     

    A ne pas rater :

    Du 20 octobre 2007 au 20 janvier 2008 le Musée de Grenoble accueille une exposition exceptionnelle dédiée aux artistes impressionnistes  «L'Impressionnisme de France et d'Amérique, Monet, Renoir, Sisley, Degas...».

    80 oeuvres, tableaux, dessins et gravures peu connus de grands noms seront prêtés par les musées du réseau FRAME et exposés à cette occasion.

       

    http://www.museedegrenoble.fr/impressionnisme.htm

  • Silence

     a41433703c54a517c4498005e949410e.jpgc7080660436c130630a6083e5cd982cc.jpg12726cbba360592e2850118bc6cb6bc4.jpgce62b4229dcb618c2c77c7e1d48a4110.jpg

     

    6e7332d6cb804b3433c61ddafd2b3c2b.jpg

     

     

     

     

     

    Avant de dire quelque chose, 
     il faut s'assurer que le silence ne soit pas plus important.

    Marcel Marceau