UA-72474343-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Fête des pères, sans père...

Pap et moi.JPG

 

"Un père n’est pas celui qui donne la vie, ce serait trop facile,

un père c’est celui qui donne l’amour."

Denis Lord

Un an ! Le temps passe et la douleur s’abrase, le manque perdure...

Ma première fête des pères, sans père ! Je n’aime pas cela, il va pourtant falloir m’habituer…

Je suis toujours étonnée de voir comment nous nous adaptons et vivons malgré le départ de ceux qui nous sont essentiels :  la vie continue !

Résilient… Naviguer entre les torrents… Tenir la barre, quand même.. S’adapter à l'absence, à ce qui ne sera plus, jamais !

Heureusement, il y a tout ce qui est en moi ! Tout ce qui a été partagé, vécu ensemble !

Tous ces flashs, ces pensées qui m’habitent…

Ils constituent mon viatique indispensable !

Ce sont mes bases, mon socle, mon terreau…

Ce qui me permet de continuer, de transmettre, de vivre…

Quelques préoccupations au niveau de ma santé m’ont fait prendre conscience que cela pourrait être mon tour…

Je ne souhaite pas de guerre fratricide par manque de loyauté, pas de tombe et de chrysanthèmes pour la Toussaint, ni d’urne dans un columbarium…

Jetez mes cendres au vent, en pleine nature… même si me transformer en compost me plairait bien !

J'aime l'’idée d’un rassemblement une fois par an de ceux que j’aimais, ceux qui voudront, qui pourront, genre une bonne bouffe dans la joie et la bonne humeur ! Histoire que le lien perdure…

Je reste la fille de Jean… J'aime cette peau, elle me protège !

Écrire un commentaire

Optionnel