UA-72474343-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

La belle qui attend son prince....

 Partant pour une sortie "Coeuprincesse,prince,coeur à prendre,beller à prendre" ?

Ceci est un appel d'une belle… au bois dormant…. qui a vu son prince indécis, se fouler la cheville au carrefour des 3 sorcières.

A l'heure actuelle, il est toujours en train de regarder d'un air hagard les foutus panneaux de direction prétendant n’avoir besoin de personne pour trouver sa route… tu parles !

Bref, je suis allée demander conseil à mes amis les lutins qui m’écoutent parler de mes rêves, m’envoient des étincelles magiques à 3 h du mat… et m’aiment telle que je suis… en me disant que je ne changerai jamais et que c’est pour cela qu’ils m’aiment. Trop choux....  

J’ai donc choisi de les écouter « Quel type étrange !  Te vois pas,  Barre-toi ! » et de suivre leur conseil : "pour guérir d’une histoire d’amour, il faut en commencer une autre ..." ! 

Je ne pleure plus, j'ai choisi d'aller de l'avant...

Abracadabra, histoires passées, rangez-vous dans ma grande bibliothèque pour que je puisse commencer l'écriture d'un autre livre : un beau roman à quatre mains, avec de l'amour, de l'aventure, des moments de complicité, de rire, de joie, de douceur, de tendresse et d’autres ardents comme la braise. Plus il y  aura de pages, mieux ce sera :)

Avant que je me remette en selle sur ma licorne, vous vous demandez qui je suis ?

Je lève un peu le voile… Une femme vivante, avec un potentiel immense d’écoute, d’empathie, de curiosité positive. Une amoureuse de la vie et du sexe opposé. 

Prince, roturier, manant ou paysan ... tout est possible, pourvu que vous ayez un cœur enivrant à donner et que vous soyez prêt à recevoir un cœur généreux en retour. Fidèle et loyale dans mes convictions et en amour, j'en attends autant de vous.

Soyez honnête (âge, défauts, maux) sincère, respectueux… je vous veux libre et sûr de vous. C’est toujours bon ?

Vous êtes un curieux comme moi, alors de grâce ne partez pas !

Vous aimez, les belles lettres, la philo, admirer Dame Nature, cultiver votre jardin, vous êtes avide de culture, de théâtre, toujours partant ?… Wouahhh ! Incroyable !  (d’autres goûts ou passions ? Pas de problème, je ne demande qu'à découvrir et apprendre, je pense avoir une bonne capacité d'adaptation...)

Je suis une piètre gouvernante et je ne saurai point m'occuper de vos casseroles du passé. Par contre, je prendrai soin de vous ! 

Je ne cherche pas l'homme parfait, on ne me la fait plus !  J’opte donc pour l’imperfection qui me fera craquer.. 

Un aventurier qui me propose de voyager en 2CV ou en carrosse, cheveux au vent, sourire aux lèvres.…

Un prince qui me trouvera belle et qui se foutra de moi au réveil parce que j’aurai les cheveux en pétard...

Un homme qui aimera me toucher, me caresser, me… qui aimera passer ses mains de velours sur mes longues, longues…  jambes… (moi aussi j’aimerais du coup !!!).

Avouez, C’est un beau programme tout de même,  non ?

Un prince qui aura de larges épaules pour que je puisse contempler les couchers ou les levers de soleil, blottie dans ses bras, et dans lesquels je m’endormirai chaque soir… collée à lui…  ok j’arrête !! Mais  restez !!!! 

J'espère toutefois que vous ne rêvez pas d'une super nana parfaite. Car malgré mes nombreuses qualités, j'ai quelques péchés mignons tels que "Amoureuse qui vous colle si bien à la patte", "Femme d'intérieure certes passionnante, mais parfois bordélique et un peu débordante", "bricoleuse qui part un peu dans tous les sens", "bien-aimée à la fois tendre et sauvage", "Dame des chats bottés et des poules coquines" ... Vous êtes encore là ? Ah je n’y crois pas !!!  :)

Bien sûr que parfois vous (ou moi, ou tous les 2 !) aurez envie de fuir... mais la conviction de préciosité, d'essentiel nous donnera la force de nous battre pour continuer l'écriture de nos pages d'amour  ! Nous ne réussirons peut-être pas où tout le monde à foiré, mais on peut essayer tout de même, non ? Volontaire ?

Bon, j'arrête. Je ne voudrais pas vous faire peur mais j'ai tant de chose à vous dire... (Bavarde, non pas tant que cela en fait...)

Je vous vois déjà bien moins nombreux, après il ne suffit que d'un, qui n'a peut-être pas d'ordi ou qui ne vient pas sur ce site.. Arghhhh...

Rien ne presse,  2 minutes, 8 jours, 6 mois ou 10 ans peu importe. Je peux me montrer très patiente...  (non, tout de même 10 ans c'est trop long.. certes les belles ne vieillissent parce qu'elles dorment en attendant le moment propice mais tout de même j'ai autre chose à faire qu'à roupiller !)

Il est vrai, que je vous attends, je vous espère, déjà depuis si longtemps... je ne suis plus à quelques mois près... 

Une belle rencontre peut changer le cours d’une vie... Etes-vous là ?

Est-ce vous ?

Ressentez-vous le titillement de votre plumier ? Une envie pressante d'aligner de belles phrases et de venir à ma rencontre ?

Cela me fera un grand plaisir et surtout une agréable surprise de vous lire à mon réveil :)

Ecrivons-nous, rencontrons-nous... car c'est aussi une question de feeling, de peau...

Quelle forme prendra cette sortie "cœur à prendre" (pote, ami, amant ?).... je n'en sais rien du tout... on verra bien...

Je retourne dans les bras de Morphée en attendant mieux, même si franchement, c'est déjà pas mal ! rires Ne soyez pas timide, un simple commentaire ou une belle missive, qu'importe le flacon.... 

Je vous laisse l'adresse de mon pigeonnier : labellequiattendsonprince@gmail.com

Au plaisir de vous lire...

 

                                   Chris, la belle qui attend son prince

Commentaires

  • Après ces doses d’amour en shoot… (tu sentais si bien ton sang bouillonner dans tes veines au moindre signe de lui… tu te donnais la chair de poule en pensant à sa peau… même si, au fond de toi, tu avais aussi cette peur au ventre, chaque fois que tu le quittais, cette impression de dernière fois, donc d'urgence, de péril…) le mur !
    Evidemment, tu ne comprends pas… peut-être n’y a-t-il rien à comprendre… du cramage au lance-flamme…
    Cela te laisse sur le flan… dévastée, la tête en vrille, le cœur en miettes, le corps inerte….
    Tu te dis que ça ne marchera plus….
    Que tu ne seras plus jamais heureuse avec un homme….
    Tu es bien entourée, tes amis un peu délaissés rappliquent, ils sont là, ils prennent soin de toi…
    Un soir tu écris un texte…
    Ton ami de Paris t’épaule dans ce travail d’écriture, de prise de distance… son regard de « mec » est précieux, il est de bon conseil ! Il enjolive ton texte trop triste, il le trouve trop long mais tu n’arrives pas à faire plus court… tu as trop à dire !
    Et puis tant pis, tu le publies comme une bouteille à la mer, sur un site de sorties….
    Tu laisses un mail au bas de ta lettre, une porte ouverte si quelqu’un veut y répondre…
    Tu es alors surprise de recevoir plusieurs belles lettres…. Des hommes de 35 à 80 ans qui te disent qu’ils se sont retrouvés dans ton écrit, qu’ils ont été touchés, qu’ils ont apprécié l’originalité…
    Le site te permet d'avoir quelques "garanties" : un portrait, une photo, le type de sorties auxquels ils participent...
    Tu prends alors le temps de répondre à chacun…
    Certains espèrent te rencontrer, tu acceptes, sans rien en attendre, en étant très claire dès le début…
    Tu fais de belles rencontres : lieu public, ciné, marche au bord de l’eau, terrasse…
    Tout est possible : le mal dans sa peau, celui qui vient d’être largué qui te parle de celle qu’il n’a pas su retenir « c’est fini » mais il a tellement besoin d’en parler… le sportif narcissique, le parleur, celui qui veut en dire le moins possible…
    Tu perçois en eux, une telle solitude, une quête de l’Autre, d’une belle histoire…
    En effet, les histoires se ressemblent terriblement parfois...

Écrire un commentaire

Optionnel