UA-72474343-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Art

  • Mort en direct.... au musée

    "1238134254.jpgIl faudrait que l'art, sous toutes ses formes,
    ne soit plus un phénomène économique et médiatique,
    mais un reflet de l'âme.
    Si ceux qui n'ont rien à dire se taisaient,
    ça ferait de la place pour ceux qui ont besoin de crier."
    Pen of Chaos

    Qu’est-ce que l’Art ?  

    Le charmant Atome Crochu, nous avait révoltés en nous parlant de ce chien mourant de faim « exposé » dans une galerie d’art, et puis là, c’est un artiste allemand en vogue qui voudrait exposer un mourant pour « briser l'un des derniers tabous de la société » !

    http://www.france24.com/fr/20080421-gregor-schneider-artiste-exposition-mourant-art-polemique-allemagne

     http://stop-animals-genocid.bleublog.lematin.ch/

    Voir en « direct live » un homme ou une femme passer de vie à trépas, drôle de conception de l’art, non ?

    Cela vient de moi ou y a-t-il vraiment quelque chose qui ne tourne plus rond sur cette terre ?

    http://www.rtlinfo.be/rtl/news/article/121583/

    Du coup, j'en profite pour rendre un petit hommage à la magnifique Romy Schneider, poignante dans le film de Bertrand Tavernier "La mort en direct" (1980)  

     

  • une petite promenade au musée ?

    72f3e12849de49c4a4fd8f8c9f6ba6f3.jpg« En art, il n’y a qu’un critère : la chair de poule »
    Kurt Tucholsky

     

     

     

    Une pensée pour "Le Pont d'Argenteuil" de Claude MONET (1874) endommagé au Musée d'Orsay à Paris...

    Je
    vous propose donc une petite ballade au musée avec cette jolie petite vidéo :

     http://www.dailymotion.com/video/x34v2r_arts-desire_creation    

    Et puis un bel hommage aux femmes :

    www.youtube.com/watch ?v=nUDIoN-_Hxs

  • Pignon Ernest-Pignon

    e6ddfb13052f36565494779a4074cd2f.jpgdf6a27879b5b1cc02c5820765fd39236.jpg

    « Mon matériau essentiel est la réalité....
    L'image n'existe pas plus pour elle-même :

    le Caravage ne m'intéresse pas,
    il ne compte que par et pour Naples."
    Ernest Pignon-Ernest

     

      

      

      

     

    Une petite flânerie dans l’univers d' Ernest Pignon-Ernest, artiste de la rue, du trottoir, du mur "crade",  ce « mystique de gauche », cet homme qui « dessine les damnés de la terre » (M. Onfray)

    Un site officiel qui mérite vraiment le détour : http://www.pignon-ernest.com/

    J'aime le scrapbooking et du coup, cet art-là parfois en trompe l'oeil, me ressemble un peu. J'aime la juxtaposition de l'art et de la vie, ces vieilles femmes à côté de ce mourant. J'aime ce regard. Son intégration dans la vie, dans les rues, avec les gens qui passent. Ses œuvres ne sont pas des tableaux. Ce n'est pas un artiste de musée, réservé à une élite. Il y a quelque chose du don, à tout le monde, de la proximité, de la simplicité, même si ses œuvres sont exécutées avec le talent d'un maître de la Renaissance. Mais il a aussi quelque chose du colleur d'affiche, de l'éphémère.

    Alors Monsieur Pignon Ernest-Pignon, à quand votre venue dans la Capitale des Gaules ? Vous avez dit : "je travaille sur des villes, elles sont mon vrai matériau ; je m'en saisis pour leurs formes, leurs couleurs, mais aussi pour ce qui ne se voit pas, leur passé, les souvenirs qui les hantent." Je suis certaine que de nombreux lieux vous inspireront, Lyon est une ville tellement chargée d'histoire et d'histoires. Tant d'humanité qui n'attend que votre souffle de vie !
    (hou, la vilaine !!! Oui, je sais, j'assume complètement mon chauvinisme sur ce coup-là !).

    PS. : Je n'ai pas réussi à découvrir d'où provient la musique qui accompagne notre promenade sur son excellent site. Alors si quelqu'un peut m'en dire un peu plus.